Aquarelle du jardin du Luxembourg avec des femmes avec enfants jouant au premier plan, le bassin, puis le palais à l'arrière-plan. 19ème siècle

Le Jardin du Luxembourg

You are viewing an old revision of this post, from 21 juin 2024 à 17 h 37 min. See below for differences between this version and the current revision.

L’occupation du site du jardin du Luxembourg commence il y a plus de deux mille ans, avec les romains. Maudit et hanté au Moyen âge, il est exorcisé par une communauté de moines qui bâtissent leur monastère. Quatre cents ans plus tard, une reine construit un palais somptueux. L’histoire tumultueuse du lieu se poursuit jusqu’à nos jours.

Au temps de Lutèce, en 50 av.J.C

Les romains établissent leur centre administratif sur l’île de la Cité. La population s’installe rive gauche, dans la zone inoccupée jusque-là de l’actuel Luxembourg, comme en témoignent les nombreux vestiges retrouvés. De la vaisselle de verre, des manches de miroir, bijoux, fourchettes en argent, attestent de la présence de luxueuses villas. Un four et des débris de poteries prouvent l’implantation d’ateliers de céramique. Une centaine de puits remplis d’objets, d’aliments, et de squelettes humains, révèlent la pratique de sacrifices, donc d’un lieu de culte. Des agrafes de manteaux, des harnais et mors et des ornements de ceinturons, permettent d’affirmer la présence d’un camp militaire.

Deux vases et deux coupelles en verre irisé de l'époque gallo romaine.
Vaisselle en verre gallo romaine.

Vauvert le vallon vert

Lutèce est mise à sac par les vagues d’invasion barbares, à la fin du 3ème siècle. Seuls quelques vestiges témoignent aujourd’hui dans Paris des siècles d’occupation romaine; les arènes et les thermes de Cluny sont les plus spectaculaires. Les Francs s’emparent du pouvoir et s’installent rive droite. Eloigné du nouveau centre de la ville, déserté, le site du Luxembourg devient une zone champêtre surnommée Vauvert, d’après le latin Vallis viridis « vallon vert ». C’est un lieu calme, à l’écart de l’agitation de Paris, sur la route du sud, fréquentés par de rares promeneurs.

Photo en couleur de prairie champêtre, avec fleurs sauvages au premier plan.
Vallon champêtre

Un lieu maudit au 10ème siècle

Le roi Robert le Pieux, séduit par la beauté et l’aspect sauvage du site, fait édifier un somptueux palais. Sa vie privée est tumultueuse. Il répudie son épouse légitime, garde sa dot, et épouse sa cousine. Le pape l’excommunie et voue le couple à la damnation éternelle. Le palais, laissé à l’abandon après leur mort, est l’objet de rumeurs. Hanté, des passants prétendent avoir vu des monstres et entendu des bruits sinistres. Le château est devenu repaire de malfaiteurs assurés de jouirent d’une tranquillité absolue. Les Parisiens font de longs détours pour l’éviter. Il donne naissance à l’expression courante « aller au diable Vauvert ».

Gravure en noir et blanc des ruines du château de Vauvert la nuit. Conservée au Musée Carnavalet, Paris.
Ruines du château de Vauvert

L’arrivée des moines au 13ème siècle

L’ordre des Chartreux est créé par Saint Bruno au 12ème siècle. La règle de vie de ses moines se résume en trois mots : « Aller au désert », c’est à dire se retirer du monde pour prier. En 1257, le roi Saint Louis leur demande de fonder une maison aux abords de la capitale. Ils choisissent Vauvert. L’endroit est calme et isolé, en dehors des enceintes de la ville. Mais proche de l’université de Paris, la future Sorbonne. Le monarque, indigné par le choix de ce lieu maudit, oppose un refus net aux moines puis finit par céder face à leur détermination.

Manuscrit avec trois scènes de la vie des moines chartreux construisant leur monastère, 1510.
Scènes de la vie des moines

Un exorcisme et un chantier

Les religieux doivent débarrasser le lieu de ses créatures démoniaques. Dès leur arrivée, jours et nuits, ils s’adonnent à la prière et font des processions, jusqu’à « contraindre les malins esprits de quitter la place et de s’évanouir comme fumée » comme le rapportent les récits de l’époque. La paix retrouvée, ils démarrent leur chantier sur le champ de ruine qu’était devenu le château de Robert le Pieux. Soutenus par le roi et le pape, ils érigent un monastère avec une église, un réfectoire, un dortoir, une salle du chapitre, un cloître. L’ensemble des bâtiments est protégé par une enceinte et se situe au sud de l’actuel jardin du Luxembourg.

Enluminure figurant un démon vert présentant un livre ouvert à un religieux faisant un geste de bénédiction. 17ème siècle.
Religieux et démon

La reine Marie de Médicis au 17ème siècle

La veuve du roi Henri IV est arrêtée par son fils le roi Louis XIII, pour avoir tenté de s’ingérer dans les affaires du royaume. Après des années d’exil forcé, elle est tolérée à Paris sous condition de vivre éloignée de la Cour. Elle jette son dévolu sur le site du Luxembourg, à l’écart de la capitale. La partie sud est occupée par les moines, mais il reste suffisamment d’espace au nord pour réaliser son ambitieux projet, recréer le cadre de son enfance, le Palais Pitti à Florence. Elle confie le chantier à Salomon de Brosse, le plus italien des architectes français.

Gravure du Palais du Luxembourg et de ses jardins.
Le palais du Luxembourg

Des querelles de voisinage

Le monastère et ses dépendances empêchent la reine d’agrandir son domaine vers le sud et de jouir d’une vue dégagée. Elle essaye, en vain, de contraindre les moines au départ par des propositions d’achat extravagantes. De leur côté, les chartreux, installés depuis près de quatre cents ans, considèrent cette voisine avec hostilité. elle trouble leur quotidien comme en témoigne la lettre adressée par le prieur « il ne peut se dire, madame, combien de ces âmes nourries et habituées au silence recevront de distraction lorsque, célébrant la messe, ils auront les oreilles remplies de votre tumulte ».

Le Luxembourg après la mort de la reine

L’installation de Marie de Médicis a transformé le site champêtre de Vauvert en un quartier élégant. De nombreux aristocrates construisent leurs hôtels particuliers. A sa mort, son fils cadet, frère de Louis XIII, Gaston d’Orléans, occupe le palais. Les jardins, mal entretenus, se détériorent. Ouverts à tous, les habitants du quartier s’y promènent. Louis XIV mandate le célèbre Le Nôtre pour les restaurer et les redessiner. Ils seront à nouveau détruits par la Révolution. Les jardins actuels sont été dessinés sous Napoléon 1er.

Peinture d'une vue panoramique du Jardin du Luxembourg, avec promeneurs au premier plan, bassin, et palais sur la droite.
Promeneurs au Luxembourg

La scandaleuse Duchesse de Berry

En 1715, le palais est cédé à la Duchesse de Berry, jeune veuve de vingt ans et fille du Régent. Elle ferme l’accès du jardin au public et condamne toutes les portes pour mener une vie de débauche. Des rumeurs d’orgies circulent. Le Tout Paris se scandalise, donne des détails de ses grossesses avortées et de sa maladie. Mourante, elle injurie son confesseur qui refuse de lui donner les derniers sacrements si elle ne se repent pas. A sa mort, le jardin est à nouveau ouvert au public.

Portait à la peinture à l'huile de la Duchesse de Berry, coiffée d'un chapeau à plume d'autruche. 18ème siècle.
La Duchesse de Berry

Le premier musée en 1750

En 1750, le directeur des bâtiments de France du roi Louis XV installe dans les ailes Est et Ouest du palais une exposition permanente de tableaux. Ils sont sélectionnés parmi les oeuvres de la collection royale, afin de permettre aux parisiens de les admirer. Le musée leur est accessible deux jours par semaine. Fermé au public en 1780, l’institution ouvre à nouveau à partir de 1820 pour se consacrer aux oeuvres d’artistes vivants. Depuis 2000, les expositions temporaires sont régulièrement présentées.

Photo en couleur d'une vue partielle de la façade du Musée du Luxembourg. Paris
Musée du Luxembourg

Une prison sous la révolution

Dès 1789, les arrestations sont nombreuses et les lieux d’incarcération manquent. Les couvents, hôpitaux et casernes, sont réquisitionnés. Le palais du Luxembourg est converti en prison. La surveillance est difficile. De hautes murailles sont élevées afin d' »empêcher les détenus de communiquer avec les visiteurs qui circulent dans le jardin ouvert à tous. Sur les arbres est apposé l’inscription « citoyens passez votre chemin sans lever les yeux sur les fenêtres de cette maison d’arrêt ». La nouvelle prison du Luxembourg devient l’antichambre du tribunal révolutionnaire, ultime étape avant la guillotine. Danton aurait déclaré à l’un de ses compagnons de cellule, poète qui se lamentait de n’avoir pu achever son poème « des vers, avant huit jours, tu en auras plus que tu ne voudras… ». David, autre détenu, a laissé plusieurs peintures de la vue depuis la fenêtre de sa cellule.

Peinture à l'huile d'une vue du jardin du Luxembourg depuis le Palais, par le peintre David. Paris 1794.
Vue du jardin depuis sa cellule par le peintre David

Le départ forcé des moines

Dans toute la France, les religieux sont expulsés et leurs domaines détruits, transformés ou démembrés. Le monastère des chartreux est laissé à l’abandon après le départ des moines. Réduit à l’état de ruines, tous les bâtiments seront détruits. L’héritage immatériel des chartreux est cependant important. Ils excellaient dans tous les domaines de l’horticulture. Leur conservatoire de plantes médicinales était réputé. Les écrits dans lesquels ils prenaient soin de consigner leur savoir ont été préservés et leurs techniques sont toujours enseignées dans l’école d’horticulture crée sous Napoléon 1er. Les collections de plantes, les variétés de fruits (plus de six cents pommes et poires différentes), et le rucher école, contribuent également à la réputation du Luxembourg.

Les ruines du monastère

Le couvent et ses dépendances, laissés à l’abandon à la révolution, deviennent rapidement un champ de ruines qui séduit les romantiques, tels Chateaubriand. La décision au début du 19ème siècle d’aménager des jardins pour mettre en valeur l’observatoire signe l’arrêt de mort du domaine monacal. Le site est « nettoyé » malgré les nombreuses oppositions. « Ce lieu disparu, c’était comme un jardin oublié de l’autre siècle, joli comme un doux sourire de vieille » écrit Guy de Maupassant.

Gravure en couleur du couvent des Chartreux avec l'église au premier plan. Paris, jardin du Luxembourg.
Couvent des Chartreux

Napoléon 1er et le Sénat

L’empereur affecte le palais et ses jardins au Sénat. Le palais a peu souffert de la révolution. Il bénéficie d’un réaménagement partiel, avec la construction d’une salle d’assemblée par Chalgrin, auteur de l’Arc de Triomphe. Mais les jardins ont été malmenés, les vestiges sont rares. Napoléon les fait redessiner tels qu’ils sont aujourd’hui. Le Luxembourg jouit d’un statut unique d’enclave territoriale. Le Sénat assure la gestion, l’entretien et la surveillance des bâtiments, plantations, sculptures…Quatre-vingts jardiniers sont attachés au jardin; recrutés sur concours, ils bénéficient d’un statut privilégié en tant que fonctionnaires du Sénat.

Photo en couleur de l'hémicycle du Sénat au cours d'une séance. Paris, Palais du Luxembourg.
Hémicycle du Sénat

Haussmann menace le Luxembourg

Le baron Haussmann est nommé préfet de la Seine en 1852. Le palais et ses abords ont déjà été restaurés par Napoléon, et les ruines du domaine des chartreux remplacées par les jardins de l’Observatoire. Le percement des boulevards Saint-Michel, de la rue Auguste Comte et de la rue Médicis dessin les nouvelles limites du jardin en le réduisant de moitié. Les parcelles récupérées sont loties. Les parisiens protestent, les slogans « halte aux spéculateurs », «  »sauvons le Luxembourg », circulent. Les promoteurs leur opposent que « les habitants des quartiers que séparent le jardin éprouveraient un grand plaisir à se rapprocher… », argument d’une mauvaise foi déconcertante.

La seconde guerre mondiale

Le Luxembourg connait une nouvelle période trouble à partir de 1940, sous l’Occupation allemande. L’état-major de la Luftwaffe (flotte aérienne allemande) réquisitionne l’ensemble du site durant quatre ans. Le président du Sénat proteste auprès du maréchal Pétain contre « la désinvolture avec laquelle cette prise de possession a été opérée »… L’intérieur du palais est considérablement modifié. Un réseau de galeries souterraines sont creusées dans les jardins, ainsi qu’un gigantesque blockhaus en béton. Des statues de bronze sont fondues. A la Libération de Paris, le Luxembourg est au centre des combats. Le jardin et son palais sont restaurés après la guerre.

L’origine du nom « Luxembourg »

Il vient d’un bâtiment discret, à peine visible derrière ses grilles, construit au milieu du 16ème siècle pour un certain Français de Luxembourg. Il le cède à la reine Marie de Médicis qui l’occupe durant le chantier de son futur palais. Le président du Sénat y réside désormais. Il semble étrange et illogique que le jardin ne soit pas baptisé du nom de Marie de Médicis qui a laissé une marque profonde. Mais son impopularité était telle auprès des parisiens qu’on lui préféra le nom d’un personnage oublié. Il existe une autre appellation, peut-être plus légitime, et connue des seuls habitués : le Luco, abréviation de Lucotitius, qui était il y a deux mille ans le nom du faubourg de Lutèce où se situe le jardin.

Photo du palais du Petit Luxembourg avec un parterre de fleurs au premier plan.
Le Petit Luxembourg

Le jardin des intellos

La proximité des universités, des maisons d’édition et des librairies, attire depuis le Moyen Âge dans le jardin de nombreux intellectuels, tels les Chartreux, les philosophes des Lumières, les peintres et poètes romantiques, et aujourd’hui des célébrités du monde des arts et des lettres. Une gazette évoque « Diderot, errant, une redingote de peluche grise éreintée, la manchette déchirée et les bas de laine noirs recousus par derrière avec du fil blanc ». Alfred de Musset décrit un lieu charmant, l’écolier son livre à la main, le rêveur avec sa paresse, l’amoureux avec sa maîtresse, tous entrainent là comme en paradis ».

Photo du jardin du Luxembourg avec des chaises au premier plan et une vue partielle du palais à l'arrière-plan.
Les chaises du Luxembourg

Post Revisions:

Changes:

21 juin 2024 à 17 h 37 minCurrent Revision
Content
Inchangé : <!-- wp:paragraph -->Inchangé : <!-- wp:paragraph -->
Supprimé ! <p>L'occupation du site du jardin du Luxembourg commence il y a plus de deux mille ans, avec les romains. Maudit et hanté au Moyen âge, il est exorcisé par une communauté de moines qui bâtissent leur monastère. Quatre cents ans plus tard, une reine construit un palais somptueux. L'histoire tumultueuse du lieu se poursuit jusqu'à nos jours.</p> Ajouté : <p><strong>L'occupation du site du jardin du Luxembourg commence il y a plus de deux mille ans, avec les romains.</strong> Maudit et hanté au Moyen âge, il est exorcisé par une communauté de moines qui y bâtissent leur monastère. Quatre cents ans plus tard, une reine construit un palais somptueux. <strong>L'histoire tumultueuse du lieu se poursuit jusqu'à nos jours.</strong></p>
Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->
Inchangé : <!-- wp:heading -->Inchangé : <!-- wp:heading -->
Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">Au temps de Lutèce, en 50 av.J.C</h2>Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">Au temps de Lutèce, en 50 av.J.C</h2>
Inchangé : <!-- /wp:heading -->Inchangé : <!-- /wp:heading -->
Inchangé : <!-- wp:paragraph -->Inchangé : <!-- wp:paragraph -->
Supprimé ! <p>Les romains établissent leur centre administratif sur l'île de la Cité. <strong>La population s'installe rive gauche, dans la zone inoccupée jusque-là de l'actuel Luxembourg, comme en témoignent les nombreux vestiges retrouvés.</strong> De la vaisselle de verre, des manches de miroir, bijoux, fourchettes en argent, attestent de la présence de luxueuses villas. Un four et des débris de poteries prouvent l'implantation d'ateliers de céramique. Une centaine de puits remplis d'objets, d'aliments, et de squelettes humains, révèlent la pratique de sacrifices, donc d'un lieu de culte. Des agrafes de manteaux, des harnais et mors et des ornements de ceinturons, permettent d'affirmer la présence d'un camp militaire.</p> Ajouté : <p>Les romains établissent leur centre administratif sur l'île de la Cité. <strong>La population s'installe rive gauche, dans la zone inoccupée jusque-là de l'actuel Luxembourg, comme en témoignent les nombreux vestiges retrouvés.</strong> De la vaisselle de verre, des manches de miroir, bijoux, fourchettes en argent, attestent de la présence de luxueuses villas. Un four et des débris de poteries prouvent l'implantation d'ateliers de céramique. Une centaine de puits remplis d'objets, d'aliments, et de squelettes humains, révèlent la pratique de sacrifices, et d'un lieu de culte. Des agrafes de manteaux, des harnais et mors et des ornements de ceinturons, permettent d'affirmer la présence d'un camp militaire.</p>
Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->
Inchangé : <!-- wp:image {"id":2100,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <!-- wp:image {"id":2100,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2483.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2483- 1024x705.jpg" alt="Deux vases et deux coupelles en verre irisé de l'époque gallo romaine." class="wp-image- 2100"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Vaisselle en verre gallo romaine.</figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2483.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2483- 1024x705.jpg" alt="Deux vases et deux coupelles en verre irisé de l'époque gallo romaine." class="wp-image- 2100"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Vaisselle en verre gallo romaine.</figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image -->Inchangé : <!-- /wp:image -->
Inchangé : <!-- wp:heading -->Inchangé : <!-- wp:heading -->
Inchangé : <h2 class="wp-block- heading">Vauvert le vallon vert</h2>Inchangé : <h2 class="wp-block- heading">Vauvert le vallon vert</h2>
Inchangé : <!-- /wp:heading -->Inchangé : <!-- /wp:heading -->
Inchangé : <!-- wp:paragraph -->Inchangé : <!-- wp:paragraph -->
Inchangé : <p>Lutèce est mise à sac par les vagues d'invasion barbares, à la fin du 3ème siècle. Seuls quelques vestiges témoignent aujourd'hui dans Paris des siècles d'occupation romaine; les arènes et les thermes de Cluny sont les plus spectaculaires. Les Francs s'emparent du pouvoir et s'installent rive droite. <strong>Eloigné du nouveau centre de la ville, déserté, le site du Luxembourg devient une zone champêtre surnommée Vauvert, d'après le latin Vallis viridis "vallon vert".</strong> C'est un lieu calme, à l'écart de l'agitation de Paris, sur la route du sud, fréquentés par de rares promeneurs.</p>Inchangé : <p>Lutèce est mise à sac par les vagues d'invasion barbares, à la fin du 3ème siècle. Seuls quelques vestiges témoignent aujourd'hui dans Paris des siècles d'occupation romaine; les arènes et les thermes de Cluny sont les plus spectaculaires. Les Francs s'emparent du pouvoir et s'installent rive droite. <strong>Eloigné du nouveau centre de la ville, déserté, le site du Luxembourg devient une zone champêtre surnommée Vauvert, d'après le latin Vallis viridis "vallon vert".</strong> C'est un lieu calme, à l'écart de l'agitation de Paris, sur la route du sud, fréquentés par de rares promeneurs.</p>
Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->
Inchangé : <!-- wp:image {"id":2101,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <!-- wp:image {"id":2101,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2484.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2484- 1024x768.jpg" alt="Photo en couleur de prairie champêtre, avec fleurs sauvages au premier plan." class="wp-image- 2101"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Vallon champêtre </figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2484.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2484- 1024x768.jpg" alt="Photo en couleur de prairie champêtre, avec fleurs sauvages au premier plan." class="wp-image- 2101"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Vallon champêtre </figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image -->Inchangé : <!-- /wp:image -->
Inchangé : <!-- wp:heading -->Inchangé : <!-- wp:heading -->
Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">Un lieu maudit au 10ème siècle</h2>Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">Un lieu maudit au 10ème siècle</h2>
Inchangé : <!-- /wp:heading -->Inchangé : <!-- /wp:heading -->
Inchangé : <!-- wp:paragraph -->Inchangé : <!-- wp:paragraph -->
Inchangé : <p>Le roi Robert le Pieux, séduit par la beauté et l'aspect sauvage du site, fait édifier un somptueux palais. Sa vie privée est tumultueuse. Il répudie son épouse légitime, garde sa dot, et épouse sa cousine. Le pape l'excommunie et voue le couple à la damnation éternelle. Le palais, laissé à l'abandon après leur mort, est l'objet de rumeurs. <strong>Hanté, des passants prétendent avoir vu des monstres et entendu des bruits sinistres</strong>. Le château est devenu repaire de malfaiteurs assurés de jouirent d'une tranquillité absolue. Les Parisiens font de longs détours pour l'éviter. <strong>Il donne naissance à l'expression courante "aller au diable Vauvert".</strong></p>Inchangé : <p>Le roi Robert le Pieux, séduit par la beauté et l'aspect sauvage du site, fait édifier un somptueux palais. Sa vie privée est tumultueuse. Il répudie son épouse légitime, garde sa dot, et épouse sa cousine. Le pape l'excommunie et voue le couple à la damnation éternelle. Le palais, laissé à l'abandon après leur mort, est l'objet de rumeurs. <strong>Hanté, des passants prétendent avoir vu des monstres et entendu des bruits sinistres</strong>. Le château est devenu repaire de malfaiteurs assurés de jouirent d'une tranquillité absolue. Les Parisiens font de longs détours pour l'éviter. <strong>Il donne naissance à l'expression courante "aller au diable Vauvert".</strong></p>
Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->
Inchangé : <!-- wp:image {"id":2095,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <!-- wp:image {"id":2095,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2465.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2465- 1024x709.jpg" alt="Gravure en noir et blanc des ruines du château de Vauvert la nuit. Conservée au Musée Carnavalet, Paris." class="wp-image- 2095"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Ruines du château de Vauvert</figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2465.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2465- 1024x709.jpg" alt="Gravure en noir et blanc des ruines du château de Vauvert la nuit. Conservée au Musée Carnavalet, Paris." class="wp-image- 2095"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Ruines du château de Vauvert</figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image -->Inchangé : <!-- /wp:image -->
Inchangé : <!-- wp:heading -->Inchangé : <!-- wp:heading -->
Inchangé : <h2 class="wp-block- heading">L'arrivée des moines au 13ème siècle</h2>Inchangé : <h2 class="wp-block- heading">L'arrivée des moines au 13ème siècle</h2>
Inchangé : <!-- /wp:heading -->Inchangé : <!-- /wp:heading -->
Inchangé : <!-- wp:paragraph -->Inchangé : <!-- wp:paragraph -->
Supprimé ! <p>L'ordre des Chartreux est créé par Saint Bruno au 12ème siècle. La règle de vie de ses moines se résume en trois mots : <strong>"Aller au désert", c'est à dire se retirer du monde pour prier. </strong>En 1257, le roi Saint Louis leur demande de fonder une maison aux abords de la capitale. Ils choisissent Vauvert. L'endroit est calme et isolé, en dehors des enceintes de la ville. Mais proche de l'université de Paris, la future Sorbonne. Le monarque, indigné par le choix de ce lieu maudit, oppose un refus net aux moines puis finit par céder face à leur détermination.</p> Ajouté : <p>L'ordre des Chartreux est créé par Saint Bruno au 12ème siècle. La règle de vie de ses moines se résume en trois mots : <strong>"Aller au désert", c'est à dire se retirer du monde pour prier. </strong>En 1257, le roi Saint Louis leur demande d'établir un monastère aux abords de la capitale. Ils choisissent Vauvert. L'endroit est calme et isolé, en dehors des enceintes de la ville. Mais proche de l'université de Paris, la future Sorbonne. Le monarque, indigné par le choix de ce lieu maudit, oppose un refus net aux moines puis finit par céder face à leur détermination.</p>
Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->
Inchangé : <!-- wp:image {"id":2102,"width" :"634px","height":"auto"," sizeSlug":"large" ,"linkDestination":"media"} -->Inchangé : <!-- wp:image {"id":2102,"width" :"634px","height":"auto"," sizeSlug":"large" ,"linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large is-resized"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2491.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2491- 1024x456.jpg" alt="Manuscrit avec trois scènes de la vie des moines chartreux construisant leur monastère, 1510." class="wp-image-2102" style="width: 634px;height: auto"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Scènes de la vie des moines</figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large is-resized"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2491.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2491- 1024x456.jpg" alt="Manuscrit avec trois scènes de la vie des moines chartreux construisant leur monastère, 1510." class="wp-image-2102" style="width: 634px;height: auto"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Scènes de la vie des moines</figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image -->Inchangé : <!-- /wp:image -->
Inchangé : <!-- wp:heading -->Inchangé : <!-- wp:heading -->
Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">Un exorcisme et un chantier</h2>Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">Un exorcisme et un chantier</h2>
Inchangé : <!-- /wp:heading -->Inchangé : <!-- /wp:heading -->
Inchangé : <!-- wp:paragraph -->Inchangé : <!-- wp:paragraph -->
Inchangé : <p>Les religieux doivent débarrasser le lieu de ses créatures démoniaques. Dès leur arrivée, jours et nuits, ils s'adonnent à la prière et font des processions, jusqu'à <strong>"contraindre les malins esprits de quitter la place et de s'évanouir comme fumée"</strong> comme le rapportent les récits de l'époque. La paix retrouvée, ils démarrent leur chantier sur le champ de ruine qu'était devenu le château de Robert le Pieux. Soutenus par le roi et le pape, ils érigent un monastère avec une église, un réfectoire, un dortoir, une salle du chapitre, un cloître.<strong> L'ensemble des bâtiments est protégé par une enceinte et se situe au sud de l'actuel jardin du Luxembourg.</strong></p>Inchangé : <p>Les religieux doivent débarrasser le lieu de ses créatures démoniaques. Dès leur arrivée, jours et nuits, ils s'adonnent à la prière et font des processions, jusqu'à <strong>"contraindre les malins esprits de quitter la place et de s'évanouir comme fumée"</strong> comme le rapportent les récits de l'époque. La paix retrouvée, ils démarrent leur chantier sur le champ de ruine qu'était devenu le château de Robert le Pieux. Soutenus par le roi et le pape, ils érigent un monastère avec une église, un réfectoire, un dortoir, une salle du chapitre, un cloître.<strong> L'ensemble des bâtiments est protégé par une enceinte et se situe au sud de l'actuel jardin du Luxembourg.</strong></p>
Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->
Inchangé : <!-- wp:image {"id":2096,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <!-- wp:image {"id":2096,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2466.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2466- 1024x665.jpg" alt="Enluminure figurant un démon vert présentant un livre ouvert à un religieux faisant un geste de bénédiction. 17ème siècle." class="wp-image- 2096"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Religieux et démon </figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2466.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2466- 1024x665.jpg" alt="Enluminure figurant un démon vert présentant un livre ouvert à un religieux faisant un geste de bénédiction. 17ème siècle." class="wp-image- 2096"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Religieux et démon </figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image -->Inchangé : <!-- /wp:image -->
Inchangé : <!-- wp:heading -->Inchangé : <!-- wp:heading -->
Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">La reine Marie de Médicis au 17ème siècle</h2>Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">La reine Marie de Médicis au 17ème siècle</h2>
Inchangé : <!-- /wp:heading -->Inchangé : <!-- /wp:heading -->
Inchangé : <!-- wp:paragraph -->Inchangé : <!-- wp:paragraph -->
Supprimé ! <p>La veuve du roi Henri IV est arrêtée par son fils le roi Louis XIII, pour avoir tenté de s'ingérer dans les affaires du royaume. Après des années d'exil forcé, elle est tolérée à Paris sous condition de vivre éloignée de la Cour.<strong> Elle jette son dévolu sur le site du Luxembourg, </strong>à l'écart de la capitale. La partie sud est occupée par les moines, mais il reste suffisamment d'espace au nord pour réaliser son ambitieux projet, <strong>recréer le cadre de son enfance, le Palais Pitti à Florence. </strong>Elle confie le chantier à Salomon de Brosse, le plus italien des architectes français.</p> Ajouté : <p>La veuve du roi Henri IV est arrêtée par son fils le roi Louis XIII, pour avoir tenté de s'ingérer dans les affaires du royaume. Après des années d'exil forcé, elle est tolérée à Paris sous condition de vivre éloignée de la Cour.<strong> Elle jette son dévolu sur le site du Luxembourg, à l'écart de la capitale.</strong> La partie sud est occupée par les moines, mais il reste suffisamment d'espace au nord pour réaliser son ambitieux projet, recréer le cadre de son enfance, <strong>le Palais Pitti à Florence. </strong>Elle confie le chantier à Salomon de Brosse, le plus italien des architectes français.</p>
Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->
Inchangé : <!-- wp:image {"id":2111,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <!-- wp:image {"id":2111,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2501- e1718101599602.png"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2501- e1718101599602- 1024x611.png" alt="Gravure du Palais du Luxembourg et de ses jardins." class="wp-image- 2111"/></a><figcaption class="wp-element-caption">Le palais du Luxembourg</figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2501- e1718101599602.png"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2501- e1718101599602- 1024x611.png" alt="Gravure du Palais du Luxembourg et de ses jardins." class="wp-image- 2111"/></a><figcaption class="wp-element-caption">Le palais du Luxembourg</figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image -->Inchangé : <!-- /wp:image -->
Inchangé : <!-- wp:heading -->Inchangé : <!-- wp:heading -->
Inchangé : <h2 class="wp-block- heading">Des querelles de voisinage</h2>Inchangé : <h2 class="wp-block- heading">Des querelles de voisinage</h2>
Inchangé : <!-- /wp:heading -->Inchangé : <!-- /wp:heading -->
Inchangé : <!-- wp:paragraph -->Inchangé : <!-- wp:paragraph -->
Supprimé ! <p>Le monastère et ses dépendances empêchent la reine d'agrandir son domaine vers le sud et de jouir d'une vue dégagée. <strong>Elle essaye, en vain, de contraindre les moines au départ par des propositions d'achat extravagantes. </strong>De leur côté, les chartreux, installés depuis près de quatre cents ans, considèrent cette voisine avec hostilité. elle trouble leur quotidien comme en témoigne la lettre adressée par le prieur "il ne peut se dire, madame, combien de ces âmes nourries et habituées au silence recevront de distraction lorsque, célébrant la messe, ils auront les oreilles remplies de votre tumulte".</p> Ajouté : <p>Le monastère et ses dépendances empêchent la reine d'agrandir son domaine vers le sud et de jouir d'une vue dégagée. <strong>Elle essaye, en vain, de contraindre les moines au départ par des propositions d'achat extravagantes. </strong>De leur côté, les Chartreux, installés depuis près de quatre cents ans, considèrent cette voisine avec hostilité. Elle trouble leur quotidien comme en témoigne la lettre adressée par le prieur "il ne peut se dire, madame, combien de ces âmes nourries et habituées au silence recevront de distraction lorsque, célébrant la messe, ils auront les oreilles remplies de votre tumulte".</p>
Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->
Inchangé : <!-- wp:gallery {"linkTo":"file"} -->Inchangé : <!-- wp:gallery {"linkTo":"file"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-gallery has-nested-images columns-default is-cropped"><!-- wp:image {"id":2105,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <figure class="wp-block-gallery has-nested-images columns-default is-cropped"><!-- wp:image {"id":2105,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2494.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2494- 804x1024.jpg" alt="Enluminure représentant un moine chartreux assis à son pupitre et copiant un manuscrit." class="wp-image- 2105"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Moine copiant un manuscrit</figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2494.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2494- 804x1024.jpg" alt="Enluminure représentant un moine chartreux assis à son pupitre et copiant un manuscrit." class="wp-image- 2105"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Moine copiant un manuscrit</figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image -->Inchangé : <!-- /wp:image -->
Inchangé : <!-- wp:image {"id":2104,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <!-- wp:image {"id":2104,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2493.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2493- 1024x883.jpg" alt="Portrait de la reine Marie de Médicis, assise de trois-quart, avec paysage en arrière plan, par le peintre Van Dyck, 17ème siècle." class="wp-image- 2104"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Marie de Médicis par Van Dyck</figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2493.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2493- 1024x883.jpg" alt="Portrait de la reine Marie de Médicis, assise de trois-quart, avec paysage en arrière plan, par le peintre Van Dyck, 17ème siècle." class="wp-image- 2104"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Marie de Médicis par Van Dyck</figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image --></figure>Inchangé : <!-- /wp:image --></figure>
Inchangé : <!-- /wp:gallery -->Inchangé : <!-- /wp:gallery -->
Inchangé : <!-- wp:heading -->Inchangé : <!-- wp:heading -->
Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">Le Luxembourg après la mort de la reine</h2>Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">Le Luxembourg après la mort de la reine</h2>
Inchangé : <!-- /wp:heading -->Inchangé : <!-- /wp:heading -->
Inchangé : <!-- wp:paragraph -->Inchangé : <!-- wp:paragraph -->
Supprimé ! <p>L'installation de Marie de Médicis a transformé le site champêtre de Vauvert en un quartier élégant. De nombreux aristocrates construisent leurs hôtels particuliers. A sa mort, son fils cadet, frère de Louis XIII, Gaston d'Orléans, occupe le palais. <strong>Les jardins, mal entretenus, se détériorent. </strong>Ouverts à tous, les habitants du quartier s'y promènent. Louis XIV mandate le célèbre Le Nôtre pour les restaurer et les redessiner. Ils seront à nouveau détruits par la Révolution. Les jardins actuels sont été dessinés sous Napoléon 1er.</p> Ajouté : <p>L'installation de Marie de Médicis a transformé le site champêtre de Vauvert en un quartier élégant. De nombreux aristocrates construisent leurs hôtels particuliers. A sa mort, son fils cadet Gaston d'Orléans, frère de Louis XIII, occupe le palais. <strong>Les jardins, mal entretenus, se détériorent. </strong>Ouverts à tous, les habitants du quartier s'y promènent. Louis XIV mandate le célèbre Le Nôtre pour les restaurer et les redessiner. Ils seront à nouveau détruits par la Révolution. Les jardins actuels ont été dessinés sous Napoléon 1er.</p>
Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->
Inchangé : <!-- wp:image {"id":2107,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <!-- wp:image {"id":2107,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2496.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2496- 1024x759.jpg" alt="Peinture d'une vue panoramique du Jardin du Luxembourg, avec promeneurs au premier plan, bassin, et palais sur la droite." class="wp-image- 2107"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Promeneurs au Luxembourg</figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2496.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2496- 1024x759.jpg" alt="Peinture d'une vue panoramique du Jardin du Luxembourg, avec promeneurs au premier plan, bassin, et palais sur la droite." class="wp-image- 2107"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Promeneurs au Luxembourg</figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image -->Inchangé : <!-- /wp:image -->
Inchangé : <!-- wp:heading -->Inchangé : <!-- wp:heading -->
Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">La scandaleuse Duchesse de Berry </h2>Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">La scandaleuse Duchesse de Berry </h2>
Inchangé : <!-- /wp:heading -->Inchangé : <!-- /wp:heading -->
Inchangé : <!-- wp:paragraph -->Inchangé : <!-- wp:paragraph -->
Supprimé ! <p>En 1715, le palais est cédé à la Duchesse de Berry, jeune veuve de vingt ans et fille du Régent. Elle ferme l'accès du jardin au public et condamne toutes les portes pour mener une vie de débauche. <strong>Des rumeurs d'orgies circulent. </strong>Le Tout Paris se scandalise, donne des détails de ses grossesses avortées et de sa maladie. Mourante, elle injurie son confesseur qui refuse de lui donner les derniers sacrements si elle ne se repent pas. A sa mort, le jardin est à nouveau ouvert au public.</p> Ajouté : <p>En 1715, le palais est cédé à la Duchesse de Berry, jeune veuve de vingt ans et fille du Régent. <strong>Elle ferme l'accès du jardin au public pour mener sa vie de débauchée. </strong>Le Tout Paris se scandalise, donne des détails de ses grossesses avortées et de sa maladie. A l'agonie, elle injurie son confesseur qui refuse de lui donner les derniers sacrements si elle ne se repent pas. A sa mort, le jardin est à nouveau ouvert au public.</p>
Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->
Inchangé : <!-- wp:image {"id":2097,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <!-- wp:image {"id":2097,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2469.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2469- 1024x705.jpg" alt="Portait à la peinture à l'huile de la Duchesse de Berry, coiffée d'un chapeau à plume d'autruche. 18ème siècle." class="wp-image- 2097"/></a><figcaption class="wp-element-caption">La Duchesse de Berry</figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2469.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2469- 1024x705.jpg" alt="Portait à la peinture à l'huile de la Duchesse de Berry, coiffée d'un chapeau à plume d'autruche. 18ème siècle." class="wp-image- 2097"/></a><figcaption class="wp-element-caption">La Duchesse de Berry</figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image -->Inchangé : <!-- /wp:image -->
Inchangé : <!-- wp:heading -->Inchangé : <!-- wp:heading -->
Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">Le premier musée en 1750</h2>Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">Le premier musée en 1750</h2>
Inchangé : <!-- /wp:heading -->Inchangé : <!-- /wp:heading -->
Inchangé : <!-- wp:paragraph -->Inchangé : <!-- wp:paragraph -->
Inchangé : <p><strong>En 1750, le directeur des bâtiments de France du roi Louis XV installe dans les ailes Est et Ouest du palais une exposition permanente de tableaux.</strong> Ils sont sélectionnés parmi les oeuvres de la collection royale, afin de permettre aux parisiens de les admirer. <strong>Le musée leur est accessible deux jours par semaine.</strong> Fermé au public en 1780, l'institution ouvre à nouveau à partir de 1820 pour se consacrer aux oeuvres d'artistes vivants. Depuis 2000, les expositions temporaires sont régulièrement présentées.</p>Inchangé : <p><strong>En 1750, le directeur des bâtiments de France du roi Louis XV installe dans les ailes Est et Ouest du palais une exposition permanente de tableaux.</strong> Ils sont sélectionnés parmi les oeuvres de la collection royale, afin de permettre aux parisiens de les admirer. <strong>Le musée leur est accessible deux jours par semaine.</strong> Fermé au public en 1780, l'institution ouvre à nouveau à partir de 1820 pour se consacrer aux oeuvres d'artistes vivants. Depuis 2000, les expositions temporaires sont régulièrement présentées.</p>
Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->
Inchangé : <!-- wp:image {"id":2108,"sizeSlug" :"full","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <!-- wp:image {"id":2108,"sizeSlug" :"full","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-full"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2497.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2497.jpg" alt="Photo en couleur d'une vue partielle de la façade du Musée du Luxembourg. Paris" class="wp-image- 2108"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Musée du Luxembourg</figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-full"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2497.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2497.jpg" alt="Photo en couleur d'une vue partielle de la façade du Musée du Luxembourg. Paris" class="wp-image- 2108"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Musée du Luxembourg</figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image -->Inchangé : <!-- /wp:image -->
Inchangé : <!-- wp:heading -->Inchangé : <!-- wp:heading -->
Inchangé : <h2 class="wp-block- heading">Une prison sous la révolution</h2>Inchangé : <h2 class="wp-block- heading">Une prison sous la révolution</h2>
Inchangé : <!-- /wp:heading -->Inchangé : <!-- /wp:heading -->
Inchangé : <!-- wp:paragraph -->Inchangé : <!-- wp:paragraph -->
Supprimé ! <p>Dès 1789, les arrestations sont nombreuses et les lieux d'incarcération manquent. Les couvents, hôpitaux et casernes, sont réquisitionnés. Le palais du Luxembourg est converti en prison. La surveillance est difficile. De hautes murailles sont élevées afin d'"empêcher les détenus de communiquer avec les visiteurs qui circulent dans le jardin ouvert à tous. Sur les arbres est apposé l'inscription "citoyens passez votre chemin sans lever les yeux sur les fenêtres de cette maison d'arrêt". <strong>La nouvelle prison du Luxembourg devient l'antichambre du tribunal révolutionnaire, ultime étape avant la guillotine. </strong>Danton aurait déclaré à l'un de ses compagnons de cellule, poète qui se lamentait de n'avoir pu achever son poème "des vers, avant huit jours, tu en auras plus que tu ne voudras...". David, autre détenu, a laissé plusieurs peintures de la vue depuis la fenêtre de sa cellule.</p> Ajouté : <p>Dès 1789, les arrestations sont nombreuses et les lieux d'incarcération manquent. Les couvents, hôpitaux et casernes, sont réquisitionnés. Le palais du Luxembourg est converti en prison. La surveillance est difficile. De hautes murailles sont élevées afin d'empêcher les détenus de communiquer avec les visiteurs qui circulent dans le jardin ouvert à tous. Sur les arbres est apposé l'inscription "citoyens passez votre chemin sans lever les yeux sur les fenêtres de cette maison d'arrêt". <strong>La nouvelle prison du Luxembourg devient l'antichambre du tribunal révolutionnaire, ultime étape avant la guillotine. </strong>Danton aurait déclaré à l'un de ses compagnons de cellule, poète qui se lamentait de n'avoir pu achever son poème "des vers, avant huit jours, tu en auras plus que tu ne voudras...". David, autre détenu célèbre, a réalisé des peintures de la vue depuis la fenêtre de sa cellule.</p>
Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->
Inchangé : <!-- wp:image {"id":2109,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <!-- wp:image {"id":2109,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2498.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2498- 1024x870.jpg" alt="Peinture à l'huile d'une vue du jardin du Luxembourg depuis le Palais, par le peintre David. Paris 1794." class="wp-image- 2109"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Vue du jardin depuis sa cellule par le peintre David</figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2498.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2498- 1024x870.jpg" alt="Peinture à l'huile d'une vue du jardin du Luxembourg depuis le Palais, par le peintre David. Paris 1794." class="wp-image- 2109"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Vue du jardin depuis sa cellule par le peintre David</figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image -->Inchangé : <!-- /wp:image -->
Inchangé : <!-- wp:heading -->Inchangé : <!-- wp:heading -->
Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">Le départ forcé des moines</h2>Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">Le départ forcé des moines</h2>
Inchangé : <!-- /wp:heading -->Inchangé : <!-- /wp:heading -->
Inchangé : <!-- wp:paragraph -->Inchangé : <!-- wp:paragraph -->
Supprimé ! <p>Dans toute la France, les religieux sont expulsés et leurs domaines détruits, transformés ou démembrés. Le monastère des chartreux est laissé à l'abandon après le départ des moines. <strong>Réduit à l'état de ruines, tous les bâtiments seront détruits. L'héritage immatériel des chartreux est cependant important</strong>. Ils excellaient dans tous les domaines de l'horticulture. Leur conservatoire de plantes médicinales était réputé. Les écrits dans lesquels ils prenaient soin de consigner leur savoir ont été préservés et leurs techniques sont toujours enseignées dans l'école d'horticulture crée sous Napoléon 1er. Les collections de plantes, les variétés de fruits (plus de six cents pommes et poires différentes), et le rucher école, contribuent également à la réputation du Luxembourg.</p> Ajouté : <p>Dans la France entière, les religieux sont expulsés et leurs domaines détruits, transformés ou démembrés. Le monastère est abandonné. <strong>Réduit à l'état de ruines, tous les bâtiments seront détruits. Mais l'héritage immatériel des Chartreux est important</strong>. Ils excellaient dans tous les domaines de l'horticulture. Leur conservatoire de plantes médicinales était réputé. Les écrits dans lesquels ils prenaient soin de consigner leur savoir ont été préservés et leurs techniques sont toujours enseignées dans l'école d'horticulture crée sous Napoléon 1er. Les collections de plantes, les variétés de fruits (plus de six cents pommes et poires différentes), et le rucher école, contribuent également à la réputation du Luxembourg.</p>
Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->
Inchangé : <!-- wp:gallery {"linkTo":"file"} -->Inchangé : <!-- wp:gallery {"linkTo":"file"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-gallery has-nested-images columns-default is-cropped"><!-- wp:image {"id":2093,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <figure class="wp-block-gallery has-nested-images columns-default is-cropped"><!-- wp:image {"id":2093,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2219- scaled.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2219- 1024x1024.jpg" alt="Ruches du jardin du Luxembourg, avec casiers en bois empilés au premier plan." class="wp-image- 2093"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Ruches du Luxembourg</figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2219- scaled.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2219- 1024x1024.jpg" alt="Ruches du jardin du Luxembourg, avec casiers en bois empilés au premier plan." class="wp-image- 2093"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Ruches du Luxembourg</figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image -->Inchangé : <!-- /wp:image -->
Inchangé : <!-- wp:image {"id":2110,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <!-- wp:image {"id":2110,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2500.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2500- 1024x792.jpg" alt="Photo en plan rapproché d'arbres fruitiers dans le jardin du Luxembourg, Paris." class="wp-image- 2110"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Arbres fruitiers</figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2500.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2500- 1024x792.jpg" alt="Photo en plan rapproché d'arbres fruitiers dans le jardin du Luxembourg, Paris." class="wp-image- 2110"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Arbres fruitiers</figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image --></figure>Inchangé : <!-- /wp:image --></figure>
Inchangé : <!-- /wp:gallery -->Inchangé : <!-- /wp:gallery -->
Inchangé : <!-- wp:heading -->Inchangé : <!-- wp:heading -->
Inchangé : <h2 class="wp-block- heading">Les ruines du monastère</h2>Inchangé : <h2 class="wp-block- heading">Les ruines du monastère</h2>
Inchangé : <!-- /wp:heading -->Inchangé : <!-- /wp:heading -->
Inchangé : <!-- wp:paragraph -->Inchangé : <!-- wp:paragraph -->
Supprimé ! <p>Le couvent et ses dépendances, laissés à l'abandon à la révolution, deviennent rapidement un champ de ruines qui séduit les romantiques, tels Chateaubriand. <strong>La décision au début du 19ème siècle d'aménager des jardins pour mettre en valeur l'observatoire signe</strong> <strong>l'arrêt de mort du domaine monacal</strong>. Le site est "nettoyé" malgré les nombreuses oppositions<strong>.</strong> "Ce lieu disparu, c'était comme un jardin oublié de l'autre siècle, joli comme un doux sourire de vieille" écrit Guy de Maupassant.</p> Ajouté : <p>Le couvent et ses dépendances, laissés à l'abandon à la révolution, deviennent rapidement un champ de ruines qui séduit les romantiques, tels Chateaubriand. <strong>La décision au début du 19ème siècle d'aménager des jardins pour mettre en valeur l'Observatoire signe</strong> <strong>l'arrêt de mort du domaine monacal</strong>. Le site est "nettoyé" malgré les nombreuses oppositions<strong>.</strong> "Ce lieu disparu, c'était comme un jardin oublié de l'autre siècle, joli comme un doux sourire de vieille" écrit Guy de Maupassant.</p>
Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->
Inchangé : <!-- wp:image {"id":2112,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <!-- wp:image {"id":2112,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2502.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2502- 1024x672.jpg" alt="Gravure en couleur du couvent des Chartreux avec l'église au premier plan. Paris, jardin du Luxembourg." class="wp-image- 2112"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Couvent des Chartreux</figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2502.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2502- 1024x672.jpg" alt="Gravure en couleur du couvent des Chartreux avec l'église au premier plan. Paris, jardin du Luxembourg." class="wp-image- 2112"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Couvent des Chartreux</figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image -->Inchangé : <!-- /wp:image -->
Inchangé : <!-- wp:heading -->Inchangé : <!-- wp:heading -->
Inchangé : <h2 class="wp-block- heading">Napoléon 1er et le Sénat</h2>Inchangé : <h2 class="wp-block- heading">Napoléon 1er et le Sénat</h2>
Inchangé : <!-- /wp:heading -->Inchangé : <!-- /wp:heading -->
Inchangé : <!-- wp:paragraph -->Inchangé : <!-- wp:paragraph -->
Supprimé ! <p>L'empereur affecte le palais et ses jardins au Sénat. Le palais a peu souffert de la révolution. Il bénéficie d'un réaménagement partiel, avec la construction d'une salle d'assemblée par Chalgrin, auteur de l'Arc de Triomphe. Mais les jardins ont été malmenés, les vestiges sont rares. Napoléon les fait redessiner tels qu'ils sont aujourd'hui. <strong>Le Luxembourg jouit d'un statut unique d'enclave territoriale.</strong> Le Sénat assure la gestion, l'entretien et la surveillance des bâtiments, plantations, sculptures...Quatre-vingts jardiniers sont attachés au jardin; recrutés sur concours, ils bénéficient d'un statut privilégié en tant que fonctionnaires du Sénat.</p> Ajouté : <p><strong>L'empereur affecte le palais et ses jardins au Sénat. </strong>Le palais a peu souffert de la révolution. Il bénéficie d'un réaménagement partiel, avec la construction d'une salle d'assemblée par Chalgrin, auteur de l'Arc de Triomphe. Mais les jardins ont été malmenés, les vestiges sont rares. Napoléon les fait redessiner tels qu'ils sont aujourd'hui. <strong>Le Luxembourg jouit d'un statut unique d'enclave territoriale.</strong> Le Sénat assure la gestion, l'entretien et la surveillance des bâtiments, plantations, sculptures...Quatre-vingts jardiniers sont attachés au jardin; recrutés sur concours, ils bénéficient de privilèges en tant que fonctionnaires du Sénat.</p>
Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->
Inchangé : <!-- wp:image {"id":2113,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <!-- wp:image {"id":2113,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2503.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2503- 1024x510.jpg" alt="Photo en couleur de l'hémicycle du Sénat au cours d'une séance. Paris, Palais du Luxembourg." class="wp-image- 2113"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Hémicycle du Sénat</figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2503.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2503- 1024x510.jpg" alt="Photo en couleur de l'hémicycle du Sénat au cours d'une séance. Paris, Palais du Luxembourg." class="wp-image- 2113"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Hémicycle du Sénat</figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image -->Inchangé : <!-- /wp:image -->
Inchangé : <!-- wp:heading -->Inchangé : <!-- wp:heading -->
Inchangé : <h2 class="wp-block- heading">Haussmann menace le Luxembourg</h2>Inchangé : <h2 class="wp-block- heading">Haussmann menace le Luxembourg</h2>
Inchangé : <!-- /wp:heading -->Inchangé : <!-- /wp:heading -->
Inchangé : <!-- wp:paragraph -->Inchangé : <!-- wp:paragraph -->
Supprimé ! <p>Le baron Haussmann est nommé préfet de la Seine en 1852. Le palais et ses abords ont déjà été restaurés par Napoléon, et les ruines du domaine des chartreux remplacées par les jardins de l'Observatoire. Le percement des boulevards Saint-Michel, de la rue Auguste Comte et de la rue Médicis dessin les nouvelles limites du jardin en le réduisant de moitié. Les parcelles récupérées sont loties. <strong>Les parisiens protestent, les slogans "halte aux spéculateurs", ""sauvons le Luxembourg", circulent.</strong> Les promoteurs leur opposent que "les habitants des quartiers que séparent le jardin éprouveraient un grand plaisir à se rapprocher...", argument d'une mauvaise foi déconcertante.</p> Ajouté : <p>Le baron Haussmann est nommé préfet de la Seine en 1852. Le palais et ses abords ont déjà été restaurés par Napoléon, et les ruines du domaine des chartreux remplacées par les jardins de l'Observatoire. Le percement des boulevards Saint-Michel, de la rue Auguste Comte et de la rue Médicis dessine les nouvelles limites du jardin en le réduisant de moitié. Les parcelles récupérées sont loties. <strong>Les parisiens protestent, les slogans "halte aux spéculateurs", ""sauvons le Luxembourg", circulent.</strong> Les promoteurs leur opposent que "les habitants des quartiers que séparent le jardin éprouveraient un grand plaisir à se rapprocher...", argument d'une mauvaise foi déconcertante.</p>
Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->
Inchangé : <!-- wp:gallery {"linkTo":"file"} -->Inchangé : <!-- wp:gallery {"linkTo":"file"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-gallery has-nested-images columns-default is-cropped"><!-- wp:image {"id":2114,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <figure class="wp-block-gallery has-nested-images columns-default is-cropped"><!-- wp:image {"id":2114,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2504.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2504- 1024x609.jpg" alt="Photographie en noir et blanc d'un chantier de Paris en 1852, à l'époque des grands travaux d'Haussmann, avec des gravats de maisons au premier plan." class="wp-image- 2114"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Chantier d'Haussmann</ figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2504.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2504- 1024x609.jpg" alt="Photographie en noir et blanc d'un chantier de Paris en 1852, à l'époque des grands travaux d'Haussmann, avec des gravats de maisons au premier plan." class="wp-image- 2114"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Chantier d'Haussmann</ figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image -->Inchangé : <!-- /wp:image -->
Inchangé : <!-- wp:image {"id":2115,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <!-- wp:image {"id":2115,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2505.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2505- 1024x637.jpg" alt="Photographie colorée prise en 1900 du boulevard Saint Michel avec des omnibus et des équipages à cheval. Paris 6ème arrondissement." class="wp-image- 2115"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Boulevard Saint-Michel en 1900</figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2505.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2505- 1024x637.jpg" alt="Photographie colorée prise en 1900 du boulevard Saint Michel avec des omnibus et des équipages à cheval. Paris 6ème arrondissement." class="wp-image- 2115"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Boulevard Saint-Michel en 1900</figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image --></figure>Inchangé : <!-- /wp:image --></figure>
Inchangé : <!-- /wp:gallery -->Inchangé : <!-- /wp:gallery -->
Inchangé : <!-- wp:heading -->Inchangé : <!-- wp:heading -->
Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">La seconde guerre mondiale</h2>Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">La seconde guerre mondiale</h2>
Inchangé : <!-- /wp:heading -->Inchangé : <!-- /wp:heading -->
Inchangé : <!-- wp:paragraph -->Inchangé : <!-- wp:paragraph -->
Inchangé : <p>Le Luxembourg connait une nouvelle période trouble à partir de 1940, sous l'Occupation allemande. <strong>L'état-major de la Luftwaffe (flotte aérienne allemande) réquisitionne l'ensemble du site durant quatre ans.</strong> Le président du Sénat proteste auprès du maréchal Pétain contre "la désinvolture avec laquelle cette prise de possession a été opérée"... L'intérieur du palais est considérablement modifié. Un réseau de galeries souterraines sont creusées dans les jardins, ainsi qu'un gigantesque blockhaus en béton. Des statues de bronze sont fondues. A la Libération de Paris, le Luxembourg est au centre des combats. Le jardin et son palais sont restaurés après la guerre.</p>Inchangé : <p>Le Luxembourg connait une nouvelle période trouble à partir de 1940, sous l'Occupation allemande. <strong>L'état-major de la Luftwaffe (flotte aérienne allemande) réquisitionne l'ensemble du site durant quatre ans.</strong> Le président du Sénat proteste auprès du maréchal Pétain contre "la désinvolture avec laquelle cette prise de possession a été opérée"... L'intérieur du palais est considérablement modifié. Un réseau de galeries souterraines sont creusées dans les jardins, ainsi qu'un gigantesque blockhaus en béton. Des statues de bronze sont fondues. A la Libération de Paris, le Luxembourg est au centre des combats. Le jardin et son palais sont restaurés après la guerre.</p>
Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->
Inchangé : <!-- wp:gallery {"linkTo":"file"} -->Inchangé : <!-- wp:gallery {"linkTo":"file"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-gallery has-nested-images columns-default is-cropped"><!-- wp:image {"id":2119,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <figure class="wp-block-gallery has-nested-images columns-default is-cropped"><!-- wp:image {"id":2119,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/httpswww.google.comsearchsca_ esvb20e215ce61cde95rlz1C9BKJA_ enFR1015FR1015hlfrsxsrfADLYWIIkgDGQbsnQ_ gyrL-xAgba98ohKWw.jpeg.png"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/httpswww.google.comsearchsca_ esvb20e215ce61cde95rlz1C9BKJA_ enFR1015FR1015hlfrsxsrfADLYWIIkgDGQbsnQ_ gyrL-xAgba98ohKWw.jpeg- 1024x843.png" alt="Photo en noir et blanc du blokhaus devant le palais du Luxembourg. Paris 1944" class="wp-image- 2119"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Blokhaus devant le palais</figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/httpswww.google.comsearchsca_ esvb20e215ce61cde95rlz1C9BKJA_ enFR1015FR1015hlfrsxsrfADLYWIIkgDGQbsnQ_ gyrL-xAgba98ohKWw.jpeg.png"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/httpswww.google.comsearchsca_ esvb20e215ce61cde95rlz1C9BKJA_ enFR1015FR1015hlfrsxsrfADLYWIIkgDGQbsnQ_ gyrL-xAgba98ohKWw.jpeg- 1024x843.png" alt="Photo en noir et blanc du blokhaus devant le palais du Luxembourg. Paris 1944" class="wp-image- 2119"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Blokhaus devant le palais</figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image -->Inchangé : <!-- /wp:image -->
Inchangé : <!-- wp:image {"id":2116,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <!-- wp:image {"id":2116,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2506.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2506- 1024x713.jpg" alt="Photo en noir et blanc du jardin du Luxembourg pendant la guerre, avec des chars et des canons au premier plan. Paris 1944." class="wp-image- 2116"/></a><figcaption class="wp-element-caption">Le Luxembourg en 1944</figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2506.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2506- 1024x713.jpg" alt="Photo en noir et blanc du jardin du Luxembourg pendant la guerre, avec des chars et des canons au premier plan. Paris 1944." class="wp-image- 2116"/></a><figcaption class="wp-element-caption">Le Luxembourg en 1944</figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image --></figure>Inchangé : <!-- /wp:image --></figure>
Inchangé : <!-- /wp:gallery -->Inchangé : <!-- /wp:gallery -->
Inchangé : <!-- wp:heading -->Inchangé : <!-- wp:heading -->
Inchangé : <h2 class="wp-block- heading">L'origine du nom "Luxembourg"</h2>Inchangé : <h2 class="wp-block- heading">L'origine du nom "Luxembourg"</h2>
Inchangé : <!-- /wp:heading -->Inchangé : <!-- /wp:heading -->
Inchangé : <!-- wp:paragraph -->Inchangé : <!-- wp:paragraph -->
Inchangé : <p><strong>Il vient d'un bâtiment discret, à peine visible derrière ses grilles, construit au milieu du 16ème siècle pour un certain Français de Luxembourg. </strong>Il le cède à la reine Marie de Médicis qui l'occupe durant le chantier de son futur palais. Le président du Sénat y réside désormais. Il semble étrange et illogique que le jardin ne soit pas baptisé du nom de Marie de Médicis qui a laissé une marque profonde. Mais son impopularité était telle auprès des parisiens qu'on lui préféra le nom d'un personnage oublié. Il existe une autre appellation, peut-être plus légitime, et connue des seuls habitués : le Luco, abréviation de Lucotitius, qui était il y a deux mille ans le nom du faubourg de Lutèce où se situe le jardin.</p>Inchangé : <p><strong>Il vient d'un bâtiment discret, à peine visible derrière ses grilles, construit au milieu du 16ème siècle pour un certain Français de Luxembourg. </strong>Il le cède à la reine Marie de Médicis qui l'occupe durant le chantier de son futur palais. Le président du Sénat y réside désormais. Il semble étrange et illogique que le jardin ne soit pas baptisé du nom de Marie de Médicis qui a laissé une marque profonde. Mais son impopularité était telle auprès des parisiens qu'on lui préféra le nom d'un personnage oublié. Il existe une autre appellation, peut-être plus légitime, et connue des seuls habitués : le Luco, abréviation de Lucotitius, qui était il y a deux mille ans le nom du faubourg de Lutèce où se situe le jardin.</p>
Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->
Inchangé : <!-- wp:image {"id":2117,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <!-- wp:image {"id":2117,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2507.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2507- 1024x545.jpg" alt="Photo du palais du Petit Luxembourg avec un parterre de fleurs au premier plan." class="wp-image- 2117"/></a><figcaption class="wp-element-caption">Le Petit Luxembourg</figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2507.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2507- 1024x545.jpg" alt="Photo du palais du Petit Luxembourg avec un parterre de fleurs au premier plan." class="wp-image- 2117"/></a><figcaption class="wp-element-caption">Le Petit Luxembourg</figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image -->Inchangé : <!-- /wp:image -->
Inchangé : <!-- wp:heading -->Inchangé : <!-- wp:heading -->
Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">Le jardin des intellos</h2>Inchangé : <h2 class="wp-block-heading">Le jardin des intellos</h2>
Inchangé : <!-- /wp:heading -->Inchangé : <!-- /wp:heading -->
Inchangé : <!-- wp:paragraph -->Inchangé : <!-- wp:paragraph -->
Inchangé : <p><strong>La proximité des universités, des maisons d'édition et des librairies, attire depuis le Moyen Âge dans le jardin de nombreux intellectuels, </strong>tels les Chartreux, les philosophes des Lumières, les peintres et poètes romantiques, et aujourd'hui des célébrités du monde des arts et des lettres. Une gazette évoque "Diderot, errant, une redingote de peluche grise éreintée, la manchette déchirée et les bas de laine noirs recousus par derrière avec du fil blanc". Alfred de Musset décrit un lieu charmant, l'écolier son livre à la main, le rêveur avec sa paresse, l'amoureux avec sa maîtresse, tous entrainent là comme en paradis".</p>Inchangé : <p><strong>La proximité des universités, des maisons d'édition et des librairies, attire depuis le Moyen Âge dans le jardin de nombreux intellectuels, </strong>tels les Chartreux, les philosophes des Lumières, les peintres et poètes romantiques, et aujourd'hui des célébrités du monde des arts et des lettres. Une gazette évoque "Diderot, errant, une redingote de peluche grise éreintée, la manchette déchirée et les bas de laine noirs recousus par derrière avec du fil blanc". Alfred de Musset décrit un lieu charmant, l'écolier son livre à la main, le rêveur avec sa paresse, l'amoureux avec sa maîtresse, tous entrainent là comme en paradis".</p>
Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->Inchangé : <!-- /wp:paragraph -->
Inchangé : <!-- wp:image {"id":2118,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->Inchangé : <!-- wp:image {"id":2118,"sizeSlug" :"large","linkDestination":"media"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2508.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2508- 1024x554.jpg" alt="Photo du jardin du Luxembourg avec des chaises au premier plan et une vue partielle du palais à l'arrière-plan." class="wp-image- 2118"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Les chaises du Luxembourg</figcaption></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-image size-large"><a href="https:/ /murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2508.jpg"><img src="https:// murmuresdeparis.com/wp-content/ uploads/2024/ 05/IMG_2508- 1024x554.jpg" alt="Photo du jardin du Luxembourg avec des chaises au premier plan et une vue partielle du palais à l'arrière-plan." class="wp-image- 2118"/></a><figcaption class="wp-element- caption">Les chaises du Luxembourg</figcaption></figure>
Inchangé : <!-- /wp:image -->Inchangé : <!-- /wp:image -->
Inchangé : <!-- wp:gallery {"linkTo":"file"} -->Inchangé : <!-- wp:gallery {"linkTo":"file"} -->
Inchangé : <figure class="wp-block-gallery has-nested-images columns-default is-cropped"></figure>Inchangé : <figure class="wp-block-gallery has-nested-images columns-default is-cropped"></figure>
Inchangé : <!-- /wp:gallery -->Inchangé : <!-- /wp:gallery -->

Note: Spaces may be added to comparison text to allow better line wrapping.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *